Suivre l'essor du e-commerce

Les achats en ligne et le secteur du e-commerce en général ont connu une croissance considérable, en particulier au cours des dernières années. Entre 2014 et 2019, les ventes en ligne ont presque triplé à l'échelle mondiale1 sous l'effet de multiples facteurs tels que l'émergence de nouveaux business models numériques et les avancées technologiques dans le secteur de la livraison, permettant une livraison plus rapide et plus flexible.

L'e-commerce représente déjà 13% du commerce de détail et a augmenté de 37% entre 2019 et 2020 à cause de la pandémie et de la crise du Covid-19.²

Les achats en ligne, de même que d'autres pratiques commerciales et de consommation, entraînent divers impacts sur l'environnement qu'il faut prendre en compte, notamment le transport, l'emballage, l'expédition, la livraison, ainsi que des impacts sociaux et sociétaux. À titre d'exemple, pour répondre à la demande croissante d'achats de produits en ligne, le nombre de véhicules de livraison dans les 100 plus grandes villes du monde va augmenter de 36% d'ici à 2030, entraînant une hausse de 32 % des émissions de CO₂.3

Une évolution culturelle vers des produits et des pratiques durables à faible impact environnemental

Les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à l'impact écologique et environnemental qu'entraîne la croissance du commerce de détail, du e-commerce, de la logistique et des autres secteurs en général. Ils sont donc disposés à soutenir les marques qui se mobilisent et mettent en œuvre des actions contribuant à la protection de l'environnement et sont même prêts à payer plus cher pour un produit écologique.

Des études publiées par l’ADEME4 et CONE5 sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) montrent comment les consommateurs réagissent lorsqu'une entreprise soutient les questions environnementales et sociales :

  • 72% des consommateurs sont résolus à consommer de manière responsable et 64% ont davantage confiance dans les marques qui leur proposent des produits durables4
  • 87% des consommateurs ont une meilleure image d'une entreprise qui soutient des causes sociales ou environnementales5
  • 88% des consommateurs seront plus fidèles à une entreprise qui soutient des causes sociales ou environnementales5

Ces chiffres montrent clairement que le « virage vert » n'est plus une option, mais bien une nécessité pour les organisations.

Avec l'essor du e-commerce et les exigences de la chaîne d'approvisionnement qui en découlent, les entreprises de logistique et de fulfillment ainsi que les vendeurs sont conscients que le développement durable est nécessaire et qu'ils ont un rôle important à jouer pour réduire l'impact environnemental de la chaîne d'approvisionnement.

Cela permettra d'ouvrir la voie à une logistique plus durable et plus « verte ». Mais que veut-on dire exactement par-là ?

La logistique responsable, bien plus qu'une simple tendance

Le terme de logistique « verte » ou durable désigne toutes les pratiques, tous les processus et tous les efforts commerciaux qui minimisent l'impact sur l'environnement et visent à améliorer les activités de la supply chain : approvisionnement en matières premières, transformation des processus, stockage, emballage, distribution, livraison et gestion de la fin de vie.

Les entreprises qui sont en mesure de démontrer qu'elles ont adopté des mesures significatives et permanentes pour garantir un avenir plus responsable et plus durable ont plus de chances de gagner le soutien et la fidélité des consommateurs.

Quels sont les principaux domaines liés à la logistique durable et quelles sont les pratiques et les processus qui conduiront à une meilleure efficacité environnementale et permettront de réduire l'empreinte carbone et le niveau d'émissions ? En voici quelques-uns :

  • Livraison à faible émission de CO₂ : Aujourd'hui, la livraison du dernier kilomètre représente 25 à 30% des émissions en milieu urbain1. C'est pourquoi il est important de remplacer progressivement les camionnettes à moteur thermique par des véhicules électriques ou hybrides ou par d'autres véhicules, comme les vélos-cargos. Par ailleurs, il est essentiel de charger au maximum les véhicules qu'ils soient entrants ou sortants. Il ne doit plus y avoir de camions à moitié vides.
  • Des emballages plus écologiques : Selon une étude du MIT6, les emballages représenteraient jusqu'à 2/3 des émissions du e-commerce, en incluant leur production, leur approvisionnement, leur utilisation et leur fin de vie. Il est donc essentiel de prendre des mesures pour réduire l'utilisation d'emballages de livraison et d'opter pour des emballages réutilisables ou fabriqués à partir de matériaux recyclés.
  • Entrepôts durables : Pour réduire le problème de l'artificialisation des sols, les entreprises de logistique peuvent renoncer à construire un nouvel entrepôt et acheter plutôt des bâtiments existants. Elles peuvent également partager leurs entrepôts avec d'autres entreprises. Pour réduire l'empreinte énergétique, les fournisseurs de services logistiques peuvent transformer leurs entrepôts en bâtiments à énergie positive, grâce à des panneaux solaires sur les toits, à une isolation thermique et à l'utilisation d'un éclairage LED.

Faire avancer les choses et prendre des engagements pour réduire l'impact environnemental

En juillet 2021, plusieurs détaillants en ligne ont signé avec la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD)7 un accord par lequel ils s'engagent à réduire leur impact environnemental.

Ce contrat vise à publier un ensemble d'engagements pris par un grand nombre de nos partenaires, collaborateurs et clients, tels que la Fnac-Darty, Rakuten, Cdiscount, entre autres. Voici quelques sujets clés et des mesures spécifiques :

  1. Informer les consommateurs de l'impact environnemental de la livraison en leur proposant plusieurs modes de livraison de leurs produits, à compter du 1er janvier 2023, (point de livraison, heure, véhicules, etc.). Encourager les bonnes habitudes de commande en informant les consommateurs du coût environnemental des retours et en les incitant à ne prendre qu'une seule taille et non plusieurs.
  2. Réduire le volume des emballages de livraison pour au moins 75% des produits ou colis d'ici le 31 décembre 2024, en éliminant le suremballage lorsque l'emballage du fournisseur le permet, en réduisant l'espace vide à l'aide d'emballages sur mesure ou adaptés à la taille du produit, ou via des solutions de réutilisation des emballages.
  3. N'utiliser que des emballages de livraison fabriqués à partir de matériaux recyclés, recyclables ou réutilisables, et favoriser les matériaux d'emballage ayant le meilleur bilan environnemental.
  4. Encourager le développement de méthodes de livraison à faible émission de carbone : En rendant publique, à compter de 2023, la part des véhicules à faibles émissions parmi les véhicules de livraison de moins de 3,5 tonnes des flottes de transporteurs, y compris les vélos.

Octopia Fulfillment : nos premiers pas et avancées vers une logistique responsable et durable

Chez Octopia, nous sommes convaincus que le fulfillment fait partie de la solution, et non du problème, et que les fournisseurs de fulfillment comme nous devraient être à l'avant-garde de la réduction de l'impact environnemental du e-commerce. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des initiatives sur lesquelles nous travaillons avec nos partenaires pour minimiser notre impact sur l'environnement, tout en continuant à offrir une expérience unique à nos vendeurs et à leurs clients.

1. Des entrepôts à haute efficacité énergétique

  • Les entrepôts de notre réseau en Espagne utilisent des panneaux solaires, ce qui leur permet de générer 20 % de leur consommation d'électricité à partir de sources renouvelables et de réduire leurs émissions de carbone.
  • Les entrepôts de notre réseau ont mis en place des mesures diverses afin de surveiller et réduire leur impact environnemental : Système intégré de gestion environnementale, suivi des indicateurs clés de performance environnementale, politiques d'efficacité énergétique (y compris l'installation de LED, la gestion de la chaleur et les travaux d'isolation), politiques de gestion des déchets, y compris les consignes de tri et de recyclage, et formation et sensibilisation des employés.

2. Emballage et conditionnement

  • Méthodes d'emballage écologique : plusieurs process sont utilisés afin de réduire le vide de l'emballage. Par exemple, les machines d'emballage 3D permettent à la boîte de s'adapter exactement aux dimensions des produits à emballer. Cela permet de réduire le volume de 30 % en moyenne. Moins de camions sont donc nécessaires pour livrer les colis, ce qui contribue à réduire l'empreinte carbone de la logistique. Des machines 2D ou une variété d'enveloppes kraft complètent les méthodes utilisées dans nos entrepôts français.
  • 90% d'emballages recyclés8 composés de carton éco-labellisé (fabriqué en France par Smurfit Kappa et Saica à partir de produits en bois recyclés issus de forêts gérées durablement), de papier kraft recyclé et d'encre 100% végétale pour les emballages.

3. Livraison

  • Fret en vrac : nous collaborons avec certains de nos partenaires de transport pour charger les camions en vrac et ainsi éviter l'utilisation de palettes. Ce process nous permet d’augmenter le taux de remplissage des camions de 25%. Cette méthode de chargement, associée à nos efforts pour réduire les vides dans les colis, a permis à nos partenaires logistiques français de réduire de 30 % le nombre de camions utilisés pour la livraison.
  • Développer le transport alternatif : grâce au partenariat fort construit avec les transporteurs, Octopia contribue à l'accélération des flottes durables en France.

4. Séquestration carbone

  • Parrainage de Plantons pour l'avenir9, un fonds de dotation qui soutient des projets de reforestation en France, d'éducation à l'environnement et des projets de recherche. Chaque année, les émissions générées par notre partenaire logistique français sont séquestrées grâce à ce partenariat à long terme (310 hectares reboisés depuis 2020 afin de séquestrer 54,825t d'émissions de CO₂).
  • Investissement dans la conservation des forêts à proximité des entrepôts en Espagne : entretien et maintenance de 600 arbres, soit l'équivalent de 97 tonnes d'émissions de CO₂ absorbées chaque année.


Un fulfillment plus vert
 

« Chez Octopia Fulfillment, nous sommes intimement convaincus que la maîtrise de la logistique verte est cruciale, non seulement pour minimiser notre impact sur la planète mais aussi pour préserver la pérennité de notre activité.

Grâce à nos initiatives et à celles de nos partenaires, nous sommes fiers d'être le leader du secteur en matière de performance environnementale. Mais nous sommes également conscients que le chemin à parcourir est encore long – et nous nous engageons à améliorer continuellement nos performances environnementales au fur et à mesure de notre croissance et de celle de nos clients » Benjamin Hamilton, Directeur chez Octopia Fulfillment.

 

À propos d'Octopia Fulfillment

Octopia accompagne des centaines de vendeurs dans le monde entier pour gérer leur fulfillment et les aider à se développer. Nos équipes ont plus de 10 ans d'expérience dans le fulfillment des marketplaces et la logistique de l'e-commerce. Vous souhaitez discuter des besoins métier avec l'un de nos spécialistes ?

Contactez-nous !

 

Contributions :
Amelie Latreille - Chef de projet
Clément Pestel - Chef de projet logistique
Caroline Bordet Le Lann - Directrice RSE

Paola Monteverde - Responsable Marketing

 

Références

1 The Future of the Last-Mile Ecosystem, World Economic Forum, 2020
2 A sustainable development e-commerce, France Strategy, 2022
3 Emerging challenges for the ecosystem, World Economic Forum, 2020 
4 ADEME,2021
5CONE, 2017
6Environmental Analysis of US Online Shopping, MIT, 2020
7FEVAD
8Eco packaging, 2019
9Plantons pour l’avenir